Retour
Camille Jaillant

Camille Jaillant

Portrait

Fondatrice et créatrice d'Olistic the Label, la première marque française certifiée durable sur le marché du prêt-à-porter de luxe

J’ai grandi dans les montagnes franco-suisses : le respect et l’admiration de la nature ont toujours fait partie de moi. Véritable havre de paix, la nature a souvent été ma boussole, mon repère dans la vie. Après avoir travaillé dans l’industrie de la mode, j’ai ressenti le besoin de ralentir et de me reconnecter à cette nature qui a toujours su me ressourcer. Un voyage en Inde a déclenché une prise de conscience et une volonté d’agir en faveur d’une mode responsable.

1
Paris 1.618

Quel a été l’élément déclencheur de la création de votre marque/service ? ” ou“ Pourquoi ce nom ?

Camille Jaillant

Après avoir travaillé pour de grandes maisons comme Chloé, Louis Vuitton et Prada, j’ai eu envie de comprendre comment le produit était fabriqué dans ses moindres détails.

À cette époque, j’avais besoin de faire un break et de questionner ma manière de travailler dans l’industrie de la mode. Je suis parti en Inde à la découverte de savoir-faire, seule en sac à dos pendant 6 mois.

Inspiré de l’adjectif « holistique » le nom de la marque « Olistic » signifie une totalité, une approche globale durable de la mode respectant l’humain et l’environnement. Olistic a été créé suite à ce voyage inspirant.

2
Paris 1.618

Racontez-nous une anecdote propre à votre marque/service ?

Camille Jaillant

Dans des villages en Inde, j’ai rencontré une communauté de femmes qui créent la soie de la paix (soie sans cruauté) à partir d’une technique ancestrale. Elle consiste à créer un trou dans le cocon permettant aux vers de sortir et de continuer leur cycle de vie.

Les fils tissés peuvent alors être récupérés sans avoir à tuer le futur papillon, essentiel pour l’écosystème local. Nous ne parlions pas la même langue et pourtant j’ai eu un coup de cœur pour ces artisanes. C’est après ces regards et échanges, que j’ai eu envie de mettre en avant le talent de ces femmes et cette matière fabriquée de manière si respectueuse.

3
Paris 1.618

Quel défi majeur avez-vous relevé ?

Camille Jaillant

Proposer une mode durable et élégante !

Le défi a été de trouver des tissus écoresponsables, innovants, durables, certifiés biologiques (GOTS) ainsi que des savoir-faire traditionnels et de les allier à des coupes modernes et minimalistes dans l’air du temps. Que ce soit pour le sourcing des matières ou les lieux de productions, cela nous a pris beaucoup de temps pour trouver la perle rare.

En effet, il existe encore très peu de choix au niveau des coloris et des effets sur des matières éco-responsables, nous avons dû développer des nouvelles techniques et dénicher les meilleures fibres luxe écoresponsables.

4
Paris 1.618

Un conseil aux futurs entrepreneurs du luxe durable ?

Camille Jaillant

Ne jamais rien lâcher. Croire en ses rêves les plus fous, même si personne ne croit votre projet possible.

5
Paris 1.618

Pourquoi on ne pourra jamais accuser votre marque de faire du Greenwashing ?

Camille Jaillant

Olistic est une marque authentique et pionnière.

Nous sommes très transparents sur le mode de fabrication des pièces - De la culture des fibres jusqu’à la réalisation des modèles dans des ateliers portugais.

Créatrice et activiste, je suis très engagée pour l’environnement, j’ai créé Olistic avant que le mouvement durabilité devienne à la mode. Cela a toujours été pour moi un véritable engagement, et une prise de conscience lors de mon voyage en Inde en 2018.

J’ai eu la chance d’être invitée à participer à des tables rondes organisées au Kenya par les Nations Unies sur la question de la mode durable. J’ai pris la parole en tant que designer sur les sujets de mode responsable, de fibres écologiques, de production circulaire etc..

J’ai quitté des postes à responsabilité dans la mode pour me lancer dans cette aventure incroyable et être en lien avec mes valeurs profondes.

6
Paris 1.618

Qu’aimeriez-vous que notre lecteur sache d’autre de vous ?

Camille Jaillant

Ma grand-mère est couturière. Petite, j’adorais la regarder créer. J’étais entourée de boutons et de tissus. Ma passion pour la mode vient de là.

Autres portraits

Marie-Eve Macgoey

Odile

Claudine Reinhard

Dr. Hauschka

Benjamin Benmoyal

Benjamin Benmoyal

Rui Rocha

Boa Safra

Shouzeng Ye et Shawna Tao

Icicle

Xuan-Thu Nguyen

Paris re Made

Valentine Gauthier

Valentine Gauthier

Bérengère de Lassée

Lastelier

Céline Letessier et Amélie-Margot Chevalier

Parsua

Stéphane Glannaz

Precious Collection

Ségolène Dangleterre

Dangleterre

Marine Braquet et Paule Tenaillon

Nomasei

Nicolas Gerlier

La Bouche Rouge

Laurence Lecocq

Nout

Kevin Germanier

Germanier

Katia Sanchez

Katia Sanchez

Javier Goyeneche

Ecoalf

Frederic Zeimett

Champagne Leclerc Briant

Jean-Christophe Gaven et Christophe Fargier

Oppidum

Camille Jaillant

Olistic The Label

Bartek Białas et Jaromir Dziewic

Avionics

Julien Feuillet

Pikip Solar Speakers

Lilian Thibault

Awake Concept

Ali Rakib

Forweavers