index - vision - comité - selection/a> - contact

NCC, founded in 1995, is specialized in womenswear. In 2003 the owner, Mrs. Francisca Gomes Vieira, facing competition from China and Brazilian economic problems, decided to form a group of small companies, which were in the same situation, aiming at seeking foreign markets. A consultant pointed out some problems to enter the international market: price, quality, design and labor skill.

In 2005, taking notice of TEXBRASIL program, Francisca Vieira sought ABIT (Brazilian Textile Industry Association) and met the consultant Geni Ribeiro. In July of the same year, Geni Ribeiro, Rossildo Faria and Carlos Simões went the state of Paraiba to be presented TEXBRASIL program and to meet the group of companies (20), who wanted to internationalize. Francisca had selected a few garments made of naturally colored cotton, and they were approved to proceed with the work of internationalization. The brand name "NATURAL COLOR COTTON" was born, keeping all initial companies in and the international adventure has started: seminars with international buyers, market studies on the European potential to accept ethical products.

During the building and internationalization process of the brand, the NATURAL COTTON COLOR sought to value the local resources by adding lace in their pieces and promoting the growing of Natural colored cotton. Laces were undervalued despite the richness of their history and cultural meaning. As Francisca is a lacemaker herself, she has developed a first partnership with the Association of Lacemakers of Monteiro and today there are over 40 women in three cities Poção (Pernambuco), São Sebastião de Umbuzeiro and Zabelê.

Colored Cotton was exclusively sold to “Natural Fashion Group" at very low prices. NCC, in partnership with some weaving, increased the price of 100% (around 5 USD/kg of lint, which is the best price offered all around Brazil.) With this price policy, the interest of farmers in planting this type of Cotton increased, democratizing the access to the product within and outside the Sate of Paraiba.


SOCIAL COMMITMENTS

Among the other numerous social works of NCC we can underline the one with the embroiderers of Tibiri (poor neighborhood of Joao Pessoa ) and with the farmers of Margarida Maria Alves, a community arising from the Landless Movement.
In eco-friendly aspect, the naturally colored cotton doesn't require any chemical dyeing and uses 84% less water in their production process. NCC's work has as main objective to introduce to the market a differentiated and high value-added product that also helps in the socioeconomic development of the people who are directly and indirectly involved with NATURAL COTTON COLOR. Today, only the part of sewing, embroidery and lace, reaches more than 500 people, 80% of which work in their own home, city or community. NCC wants to promote even more their brand so these people will be able to work more therefore they will have, increasingly, a free and dignified life.

Farming communities NCC works with today have an average of 15 families per settlement, the whole is more than two thousand farmers. The most organized settlements already sell cotton plume, leaving core to make oil and food for cows. The oil is used in various industries such as food, cleaning and even cosmetics.



NCC, crée en 1995, est spécialisé dans les vêtements de femmes. En 2003, la propriétaire, Francisca Gomes Vieira, face à la concurrence de la Chine et aux problèmes économiques du Brésil, décida de former un groupe de petites entreprises qui étaient dans la même situation et qui cherchaient à développer des marchés internationaux.

En 2005, en prenant connaissance du programme TEXBRASIL, Francisca Vieira s'est adressée à ABIT (Association de l'Industrie Textile du Brésil) et a rencontré la consultante Geni Ribeiro. En juillet de la même année, Geni Ribeiro, Rossildo Faria et Carlos Simões se sont rendus dans l'État de Paraiba pour qu'on leur présente le programme TEXBRASIL et pour rencontrer le groupe d'entreprises (20) qui souhaitaient travailler à l'international. Francisca avait sélectionné quelques vêtements faits en coton naturellement coloré et ils ont été validés pour aller à l'international. La marque NATURAL COLOR COTTON était née, en conservant son ADN social et écologique avec la formation et le travail exclusif de matières naturelles.

Pendant le processus d'internationalisation de la marque, NATURAL COTTON COLOR cherche à mettre en valeur les ressources locales en ajoutant des dentelles dans les pièces et en promouvant la culture du coton naturellement coloré. Les dentelles étaient dévalorisées en dépit de la richesse de leur histoire et de leur signification culturelle. Francisca, étant elle même dentellière, a développé un premier partenariat avec l'Association des dentellières de Monteiro et aujourd'hui on compte plus de 40 femmes dans trois villes : Poção (Pernambuco), São Sebastião de Umbuzeiro et Zabelê.

Le coton naturellement coloré était vendu exclusivement à des entreprises à très bas prix. NATURAL COTTON COLOR, en partenariat avec quelques tisserands, a augmenté le prix de 100% (environ 5 USD le kilo de balles, ce qui est le meilleur prix offert dans tout le Brésil). Avec cette politique de prix, l'intérêt des producteurs à planter ce coton a augmenté, démocratisant l'accès au produit à l'intérieur et en dehors de l'état de Paraiba.


LES ACTIONS DE LA MARQUE

Parmi les nombreuses autres actions sociales de NCC, on peut souligner celle avec les brodeuses de Tibiri (quartier pauvre de la banlieue de Joao Pessoa) et avec les fermiers de Margarida Maria Alves, une communauté qui est née du mouvement des Sans Terres. Dans le domaine écologique, notre coton naturellement coloré ne requiert aucune teinture chimique et utilise 84% moins d'eau dans le cycle de production.
Le travail de NCC a comme objectif principal d'introduire sur le marché un produit différencié et à forte valeur ajoutée qui puisse participer au développement socio-économique des personnes qui sont impliquées directement ou indirectement avec la marque. Aujourd'hui, seulement la partie tissage, broderies et dentelles concerne plus de 500 personnes, dont 80% travaillent chez elles, dans leur ville ou leur communauté. NCC souhaite promouvoir toujours plus leur marque pour que ces personnes soient capables de travailler plus et d'avoir une vie toujours plus indépendante et digne.

Les communautés de producteurs avec lesquelles NCC travaille aujourd'hui ont une moyenne de 15 familles par groupement, comptant au total plus de 2000 producteurs. Les groupements les mieux organisés vendent déjà la plume de coton en laissant les balles pour faire de l'huile et des tourteaux pour nourrir les vaches. L'huile est utilisée dans diverses industries comme l'alimentaire, le nettoyage et même la cosmétique.