index - vision - comité - selection/a> - contact

1.618 : What was the trigger for the creation of your brand and why did you choose this name? 
Bough
Bikes : Jan Gunneweg and I both love wood so we decided to design and build a wooden bike. We called it the Bough Bike (a bough is a tree branch).

1.618 : Tell us an anecdote related to your brand... 
Many steel bikes can found at the bottom of the historic canals of Amsterdam. When the wooden bike was thrown into the Prinsengracht canal, it floated! It is the first bike in Amsterdam that did not sink in the muddy bottom. 

1.618 : What was the biggest challenge that you managed to take up?
It is very complex to keep the design simple and still strong and comfortable.


1.618 : What would be your advice to future entrepreneurs willing to launch a sustainable luxury brand?
Believe in your product, don’t rely on it, bring time and money in and work hard. 

1.618 : On a personal level, you never start your day without...
Opening the window and having a glance at the sky and hopefully the sun. 

1.618 : What drives you and makes you get up in the morning?
Every day is full of surprises. Which one will it be today?


1.618 : Which personality inspires you most these days? 
My wife and three boys.


1.618 : What is your motto?
Let’s make a beautiful world with beautiful people and let’s be inspired by nature.


1.618 : In front of which situation did you think: “I have never seen something so beautiful” ? 
The sunset over a lake with a beautiful sky. And the « PLAY » ballet in the Opéra Garnier in Paris.

1.618 : Which sustainable development challenge that you managed to resolve are you most proud of?
Wood instead of steel is a big step. We have to use a computer-controlled milling machine to make bikes out of wood.
We are proud that we made the perfect bike: strong, safe, circular, very comfortable and not too expensive. A hell of a job but we succeeded!
(See: http://www.bbc.com/news/business-41412627)

1.618 : Tell us about your main raw materials...
They are produced by nature: Oak trees that grow in the Jura in France. 

1.618 : How did you integrate the social and societal aspects in the life cycle of your product?
Wood as a material is in itself circular: it is coming from the earth and can be brought back to nature after use. The frames are made of oak and ash trees, growing in forests which are meant to be for wood production, but where you can also walk and enjoy nature. With computerized milling machines, the wood is formed and glued together and then shaped and finished by hand. It is oiled with nature-friendly oil. Transport is by car, boat or plane in the traditional way. 

1.618 : How do you reduce your environmental impact throughout the cycle of life of your product? 
To make a traditional metal bike you need a lot of energy to produce the metal, ships from and to Brazil with ore, blast furnace… The wood bike just needs a tree. And then, at the end of life, it will be food for a new tree.

1.618 : Why would your brand never be accused of Greenwashing? 
When the bike is 100 years old it might end in the woods again where it will become food for the new trees.

1.618 : Some particularly exceptional aspects of your brand are...
We cannot make the Bough Bike without a computer for design and manufacturing.
Riding a bike makes you feel as good as a visit to the psychologist: everyone is smiling at you and yelling: « beautiful bike, man! » which makes you very happy!


1.618 : What’s your brand’s latest news?
Another option of material: ash wood.
Coloured bikes with natural oil.
A new GPS integrated 
within the bike and smart locks.

1.618 : 1.618 selected you as an actor of positive change; what is the next challenge your company wishes to take up? 
We work with APPM management consultants (appm.nl) to introduce cycling as a service option of urban mobility. Think of bike-sharing safe infrastructure.

1.618 : What else would you like our readers to know about you? 
At the moment we sold about 600 bikes all over the world, including the electric bike. Many companies use the bike for their personnel. It is a beautiful statement of circularity, a perfect marketing tool. 

 

 

 

 

 



1.618 : Quel a été l’élément déclencheur de la création de votre marque et pourquoi avez vous choisi ce nom ? 
Bough Bikes :  Jan Gunneweg et moi-même adorons le bois, et nous avons décidé de créer et de construire un vélo en bois. Nous l’avons appelé le Bough Bike (un « bough » est une branche d’arbre). 

1.618 : Racontez nous une anecdote propre à votre marque ?
Il y a de nombreux vélos en métal tombés au fond des canaux historiques d’Amsterdam. Quand notre vélo en bois a été jeté dans le canal Prinsengracht, il a flotté ! C’est le seul vélo d’Amsterdam qui n’a pas terminé dans les fonds boueux. 

1.618 : Quel défi majeur avez vous relevé ?
Cela a été très complexe de garder un design qui soit simple mais aussi solide et confortable. 

1.618 : Un conseil aux futurs entrepreneurs du luxe durable ?
Croyez en votre produit, consacrez-y du temps et de l’argent, travaillez dur !

1.618 : A titre personnel, vous ne commencez pas votre journée sans…
Ouvrir la fenêtre pour regarder le ciel, et si possible le soleil. 

1.618 : Pour rien au monde vous ne rateriez...
La magnifique musique du Concertgebouw à Amsterdam. 

1.618 : Qu’est-ce qui vous anime et vous fait lever le matin ?
Chaque jour est plein de surprises. Que me réserve aujourd’hui ?

1.618 : Quelle personnalité vous inspire le plus actuellement ?
Ma femme et mes trois fils.

1.618 : Quelle est votre devise ?
Travaillons à un monde meilleur, avec de belles personnes, et soyons inspirés par la nature. 

1.618 : Devant quelle situation avez vous pensé : “Je n’ai jamais rien vu d’aussi beau” ?
Un coucher de soleil sur un lac, avec un ciel magnifique.
Et le ballet « PLAY » à l’Opéra Garnier (Paris). 

1.618 : Quel est le challenge développement durable dont vous êtes le plus fier ? 
Utiliser du bois au lieu du métal est un vrai progrès. Nous avons réussi grâce à une technique de fabrication moderne, en utilisant une fraiseuse contrôlée par ordinateur.
Nous sommes fiers d’avoir réussi à créer un vélo parfait : solide, sûr, issu de matériaux naturels, très confortable, et à un prix raisonnable. C’était un vrai challenge et nous y sommes arrivés ! (Voir : http://www.bbc.com/news/business-41412627)

1.618 : Parlez nous de vos principales matières premières...  
Ils sont produits par la nature : notre bois est issu de chênes qui poussent dans le Jura français. 

1.618 : Comment avez vous intégré l’aspect social et sociétal dans le cycle de vie de votre produit ? 
Le bois en tant que matériau est en lui-même circulaire: il provient de la terre et peut être rendu à la nature après usage. Les cadres sont faits de chênes et de frênes, qui poussent dans des forêts destinées à la production de bois, mais où vous pouvez également marcher et profiter de la nature. Grâce à nos fraiseuses informatisées, le bois est travaillé et les différentes parties sont assemblées puis le vélo est façonné et fini à la main. Il est huilé avec de l'huile naturelle. Le transport se fait en voiture, bateau ou avion de façon traditionnelle. 

1.618 : Comment réduisez vous votre impact environnemental dans le cycle de vie de votre produit ? 
Pour fabriquer un vélo traditionnel en métal, il faut beaucoup d'énergie : pour produire le métal, pour le transport avec des navires chargés de minerai du Brésil, pour le haut-fourneau ... Le vélo en bois a juste besoin d'un arbre. Et à la fin de sa vie, il ne laisse aucun déchet et peut nourrir le sol sur lequel poussera un nouvel arbre.

1.618 : Pourquoi on ne pourra jamais accuser votre marque de faire du Greenwashing ?
Notre produit est circulaire : quand notre vélo a 100 ans, il pourra servir pour nourrir de nouveaux arbres. 

1.618 : Qu’il y a t il de particulièrement exceptionnel dans votre marque ?
Nous ne pouvons pas faire le Bough Bike sans un ordinateur pour la conception et la fabrication. Faire du vélo, selon nous, a le même effet bénéfique qu’une séance de psychologue : tout le monde vous sourit et vous dit: « beau vélo ! » ce qui vous rend très heureux !

1.618 : Quelles sont les actualités de votre marque ?
Une autre option de matériau: le bois de frêne.
Des vélos colorés avec de l'huile naturelle.
Un nouveau GPS intégré au vélo et des serrures intelligentes.

1.618 : Nous vous avons sélectionné en tant qu’acteur du changement, quel est le prochain défi que votre entreprise souhaiterait accomplir ?
Nous travaillons avec les consultants d'APPM (appm.nl) pour présenter le cyclisme comme une option de service de la mobilité urbaine. Nous visons de développer des infrastructures sécurisées de vélos en libre-service dans les grandes villes du monde.

1.618 : Qu’aimeriez vous que notre lecteur sache d’autre de vous ?
Aujourd’hui, nous avons vendu environ 600 vélos (en comptant les vélos électriques), partout dans le monde. De nombreuses entreprises achètent notre vélo pour leur personnel : c’est une belle preuve de circularité et un outil marketing parfait pour promouvoir leur marque et leurs valeurs, et nos vélos !