index - vision - comité - selection/a> - contact

1.618: What was the trigger for the creation of your brand?
Are you wondering why create another brand of watches on the market that is already flooded? Because to generate change, you have to inspire people. We are all aware of the current challenges of our society: technological innovations, new consumption patterns, environmental problems and many more. Nowadays, it is essential to tackle it. BAUME was born on May 15, 2018, of this observation, we have the ambition to make watchmaking under another approach that could change the perspective of society. Previously, the watch was a real instrument in specific areas. Today watches are made of materials that damage our planet, and with the arrival of mobile phones, its utility aspect has been reduced to zero. But, what if we came back to the utilitarian aspect of the watch that gives the time, through a minimalist design that encourages to connect more to nature and to leave the phones aside? Would not it be more surprising if this watch is made of durable materials? We are aware that the actions of BAUME to change the world are microscopic on the scale of the universe. But that's exactly the point. As long as we all contribute to saving the planet, it does not matter if we feel that our contribution is small. BAUME has made its bet: no animal matter or precious metals, use of recycled materials and creation of a circular economy. Applying three principles, which are quality, sobriety, and ethics, BAUME has found its reason for being: "Design mindfully for a better tomorrow". BAUME draws its experience and knowledge from the expertise of the Richemont Group and more specifically from Baume & Mercier in watchmaking. This heritage allows us to design innovative and quality watches while shaking the codes of traditional watchmaking and is recalled by the name of the brand: BAUME.

Tell us an anecdote related to your brand...
BAUME is an adventure that a whole team has created and is living. When has the time come to answer the question "who is your founder?" we could not put the name of one person. So we created the Wall of Founders! Composed of 18 portraits, this wall highlights the people who were part of the team at the launch of the brand: May 15, 2018. These photographs circle around the name of the brand written on a wall of our office. This provision reminds us of the values we defend in our products, in our brand DNA, but also in the human. BAUME was built under a new governance model called teal characterized by self-organization and self-management and is considered an independent force, instead of being a way to make profits. There is no hierarchy but a well-coordinated structure.

What was the biggest challenge that you managed to take up?
The major challenge we faced was to create a brand with a DNA that breaks with the environment in which we were born. BAUME had to convince leaders of the world of luxury watchmaking to give him the chance to express himself.

What would be your advice to future entrepreneurs willing to launch a sustainable luxury brand?
Never doubt and if this is the case always ask the question: what will be the luxury of tomorrow, an alligator bag or breathe clean air?

On a personal level, you never start your day without…
A good black coffee.

For nothing in the world, you’d want to miss…
The next OSS 117 french movie.

What drives you and makes you get up in the morning?
The belief that we can change the world.

Some particularly exceptional aspects of your brand are…
A combination of three things: a customizable watch, a highly developed sustainable development aspect and an atypical digital experience. The three criteria put together to make our brand a unique brand. To our watchmaking know-how from our parent company Baume & Mercier we add a layer of innovation especially at the product level: each product is assembled on demand, using very specific tools BAUME can very easily disassemble the watch for its recycling, our limited editions are based on the principle of upcycling, so we use for example skateboard desks and skis to make our watches. We use the best materials possible to obtain a quality product such as a sapphire crystal on both sides of the case for our automatic watches and on the open side for our quartz.

What’s your brand’s latest news?
We will continue to develop product collaborations and optimize the materials that are used in particular in the configurator.

1.618 selected you as an actor of positive change; what is the next challenge your company wished to take up?
Our next challenge is to reduce our carbon footprint on our supply chain, in particular by reducing the plastic used by our suppliers and in the long term by creating hubs in Asia and America.

What else would you like our readers to know about you?
Even if we are part of a large group (the Richemont group) BAUME is above all a company of ten people based in Geneva and working in start-up mode. Within BAUME each person has his own personal convictions and makes his own way to consume differently.

 

 

1.618: Which sustainable development challenge that you managed to resolve are you most proud of?
E-commerce and watchmaking fuel a very polluting industry: that of packaging. BAUME, new watch brand, based on three pillars: eco-responsibility, quality, and customer experience. With an e-commerce distribution, the brand meets a major challenge: create a minimalist packaging, recycled, recyclable and reusable while protecting the product. The objective is to convince the consumer and the carrier of this adaptation oriented by the values of BAUME. Reflecting its mission to produce in full awareness, BAUME has created a minimalist box that reduces the need for secondary packaging and takes up a minimum of space when shipping, thereby reducing CO2 emissions. All BAUME watches are delivered in hexagonal cylinders inspired by nature, reproducing the shape of a nest bee, to optimize the storage space. This cylinder is made of certified recycled paper FSC. It can be reused for new uses and is recyclable as a sheet of paper. A recycled plastic bag surrounds it to preserve its aesthetics during transport. The watch is protected by a recyclable polyester fabric pouch. BAUME disrupts codes "unpacking" and forces carriers to adapt to new formats.

Tell us about your main raw materials...
All the problems of sourcing materials and precious stones have been solved by prohibiting them from using them. We have chosen environmental criteria in our raw materials, for example, the origin of bracelets materials, and aluminum for some boxes that allow better recycling. Our boxes come from Switzerland. Our bracelets are composed of natural or synthetic materials with more than 50%. The watch head is composed mainly of steel that can be fully recyclable and brass.

How did you include social aspects in the lifecycle of your product?
(1) Our watches are designed to be assembled on request (no stock of finished products) and very easily removable.
(2) No use of animal materials or precious metals, we use the principle of upcycling especially on limited editions.
(3) We minimize the use of plastic in the production line.
(4) We have developed our packaging carefully to reduce waste and apply the principles of the circular economy while offsetting emissions. In line with our vision of creating responsibly, we have come up with a minimalist box that eliminates the need for secondary packaging and takes up minimal space during the delivery process, reducing the need for emissions. Baume watches are delivered in hexagonal cylinder shaped boxes designed for convenient handling and balance when placed on a surface. Inspired by nature too, the structure of the box incorporates the honeycomb architecture of the hives to maximize space during storage. Each box includes a fabric pouch made of recyclable polyester that protects your watch. The paper we use for packaging is FSC certified. We are proud to confirm that each of our boxes can be recycled or reused. To ensure their recyclability, we have reduced the crumbs manually by a refining process. These tests allowed us to demonstrate that it is possible to create forms from this material.
(5) Transport by rail or boat is favored rather than by plane and more and more physical outlets are opened.
(6) We will launch an end-of-life plan allowing customers to return their watch if they want more and then we recycle it.

How do you reduce your ecological footprint in the lifecycle of your product? 
We reduce the environmental impact in the life cycle of our product in the design: assembly on demand (no stock of finished products) and easy disassembly for the purpose of recycling. Maximum use of the least polluting transport possible (limit the plane) throughout the logistics chain. No use of animal materials or precious metals, use of a minimalist recycled and reusable packaging and finally the application of the method of upcycling on our limited editions.

Why would your brand never be accused of Greenwashing?
We are very transparent to our customers and do not advertise anything wrong in our communication. We do not pretend to be perfect, far from it and we say it.

 



1.618 : Quel a été l’élément déclencheur de la création de votre marque ?
Vous vous demandez surement pourquoi créer une autre marque de montres sur le marché qui en est déjà inondé ? Parce que pour générer du changement, vous devez inspirer les gens. Nous sommes tous conscients des défis actuels de notre société : innovations technologiques, nouveaux modes de consommation, problèmes environnementaux et bien d’autres encore. De nos jours, il est essentiel de s’y attaquer. BAUME est né le 15 mai 2018 de ce constat, nous avons l’ambition de faire de l’horlogerie sous une autre approche qui pourrait changer la perspective de la société. Auparavant, la montre était un véritable instrument dans des domaines spécifiques. Aujourd’hui les montres sont fabriquées avec des matériaux qui détériorent notre planète, et, avec l’arrivée des téléphones mobiles, son aspect utilitaire a été réduit à zéro. Mais, si on revenait à l’aspect utilitaire de la montre qui donne l’heure, à travers un design minimaliste qui encourage à se connecter davantage à la nature et à laisser les téléphones de côté ? Ne serait-il pas plus étonnant que cette montre soit fabriquée avec des matériaux durables ? Nous avons conscience que les actions de BAUME pour changer le monde sont microscopiques à l’échelle de l’univers. Mais c’est exactement le point. Tant que nous contribuons tous à sauver la planète, peu importe si nous estimons que notre contribution est petite. BAUME en a fait son pari : pas de matières animales ni de métaux précieux, utilisation de matériaux recyclés et création d’une économie circulaire. En appliquant trois principes, qui sont qualité, sobriété et éthique, BAUME a trouvé sa raison d’être : « Design mindfully for a better tomorrow ». BAUME tire son expérience et ses connaissances de l’expertise du groupe Richemont et plus précisément de la maison Baume & Mercier en matière d’horlogerie. Cet héritage nous permet de concevoir des montres innovantes et de qualité tout en bousculant les codes de l’horlogerie traditionnelle et est rappelé par le nom de la marque : BAUME.

Racontez nous une anecdote propre à votre marque ?
BAUME est une aventure que toute une équipe a créée et est en train de vivre. Quand est venu le temps de répondre à la question « Qui est votre fondateur ? » nous ne pouvions pas mettre le nom d'une seule personne. Nous avons donc créé le Mur des Fondateurs ! Composé de 18 portraits, ce mur met en avant les personnes faisant partie de l'équipe lors du lancement de la marque : le 15 mai 2018. Ces photographies entoure de façon circulaire le nom de la marque écrit sur un mur de notre bureau. Cette disposition nous rappelle les valeurs que nous défendons que ce soit dans nos produits, dans notre ADN de marque mais également dans l'humain. BAUME a été construit sous un nouveau modèle de gouvernance appelé teal caractérisé par une auto-organisation et une autogestion et est considéré comme une force indépendante, au lieu d’être un moyen de réaliser des profits. Il n'y a pas de hiérarchie mais une structure bien coordonnée. 

Quel défi majeur avez vous relevé ?
Le défi majeur que nous avons relevé a été de créer une marque avec un ADN en rupture avec le milieu dans lequel nous sommes nés. BAUME a dû convaincre des dirigeants du milieu de l'horlogerie de luxe pour lui laisser la chance de s'exprimer.

Un conseil aux futurs entrepreneurs du luxe durable ? 
Ne jamais douter et si c'est le cas toujours se poser la question : quel sera le luxe de demain, un sac en alligator ou respirer de l'air pur ?

A titre personnel, vous ne commencez pas votre journée sans…
Un bon café.

Pour rien au monde vous ne rateriez...
Le prochain OSS 117.

Qu’est-ce qui vous anime et vous fait lever le matin ?
La conviction que l'on peut changer le monde.

Qu’il y a t il de particulièrement exceptionnel dans votre marque ?
Une combinaison de trois choses : une montre personnalisable, un aspect développement durable très développé et une expérience digitale atypique. Les trois critères mis ensemble font de notre marque une marque unique. À notre savoir faire horloger provenant de la maison mère Baume & Mercier nous rajoutons une couche d'innovation notamment au niveau des produits : chaque produit est assemblé sur demande, à l'aide d'outils très spécifiques BAUME peut très facilement le désassembler pour le recycler, nos éditions limitées sont basées sur le principe de l'upcycling, nous utilisons donc par exemple des skate et des ski pour faire nos montres. Nous utilisons les meilleurs matériaux possibles pour obtenir un produit de qualité comme par exemple une glace saphir des deux côtés du boitier pour nos montres automatiques et du côté ouvert pour nos quartz.

Quelles sont les actualités de votre marque ?
Nous allons continuer de développer des collaborations produits et d'optimiser les matériaux que l'on utilise notamment dans le configurateur.

Nous vous avons sélectionné en tant qu’acteur du changement, quel est le prochain défi que votre entreprise souhaiterait accomplir ?
Notre prochain défi est d'arriver à réduire notre empreinte carbone sur notre chaine logistique notamment en réduisant le plastique utilisé par nos fournisseurs et à long terme en créant des hub en asie et en amérique.

Qu’aimeriez vous que notre lecteur sache d’autre de vous ?
Même si nous faisons partie d'un grand groupe (le groupe Richemont) BAUME c'est avant tout une entreprise d'une dizaine de personnes basée à Genève et qui travaille en mode start up. Au sein de BAUME chaque personne à ses convictions personnelles et fait son propre chemin pour consommer différemment. 

 

1.618 : Quel est le challenge développement durable dont vous êtes le plus fier ?
L’e-commerce et l’horlogerie alimentent une industrie très polluante : celle du packaging.
BAUME, nouvelle marque horlogère, repose sur trois piliers : l’éco-responsabilité, la qualité et l’expérience client. Avec une distribution e-commerce la marque rencontre un enjeu majeur : créer un packaging minimaliste, recyclé, recyclable et réutilisable tout en protégeant le produit. L’objectif est de convaincre le consommateur et le transporteur de cette adaptation orientée par les valeurs de BAUME. Reflétant sa mission de produire en pleine conscience, BAUME a créé une boîte minimaliste qui réduit le besoin d'emballage secondaire et prend un minimum de place lors de l'expédition, réduisant ainsi les émissions CO2. Toutes les montres BAUME sont livrées dans des cylindres hexagonaux inspirés par la nature, reproduisant la forme d’un nid d'abeille, pour optimiser l'espace de stockage. Ce cylindre est fait de papier recyclé certifié FSC. Il peut être réutilisé pour de nouveaux usages et est recyclable en feuille de papier. Une enveloppe à bulle l'entoure afin de préserver son esthétique lors du transport. La montre est protégée par une pochette de tissu en polyester recyclable. BAUME bouleverse les codes de « l’unpacking » et oblige les transporteurs à s’adapter à de nouveaux formats.

Parlez nous de vos principales matières premières...
Tous les problèmes de sourcing de matériaux et pierres précieuses ont été solutionnés en s’interdisant de les utiliser. Nous avons choisi des critères environnementaux dans nos matières premières, par exemple la provenance des matières de bracelets, et l’aluminium pour certaines boites qui permet un meilleur recyclage. Nos boites proviennent de Suisse.
Nos bracelets sont composés soit de matières naturelles ou synthétiques à plus de 50%. La tête de montre est composée principalement d’acier qui peut être entièrement recyclable et de laiton.

Comment avez vous intégré l’aspect social et sociétal dans le cycle de vie de votre produit ?
(1) Nos montres sont designées pour être assemblées sur demande (pas de stock de produits finis) et très facilement démontables.
(2) Pas d'utilisation de matières animales ni métaux précieux, on utilise le principe de l'upcycling notamment sur les éditions limitées.
(3) On minimise l'utilisation de plastique dans la chaine de production.
(4) Nous avons élaboré notre packaging avec soin en vue de réduire les déchets et d’appliquer les principes de l’économie circulaire tout en compensant les émissions. Dans la lignée de notre vision, c'est-à-dire créer de manière responsable, nous avons imaginé une boîte minimaliste qui élimine le besoin d’un emballage secondaire et occupe un minimum d’espace pendant le processus de livraison, réduisant ainsi les émissions. Les montres Baume sont livrées dans des boîtes en forme de cylindres hexagonaux conçues pour une manipulation pratique et un bon équilibre lorsque vous les posez sur une surface. Inspirée de la nature également, la structure de la boîte reprend l’architecture alvéolée des ruches afin de maximiser l’espace lors du stockage. Chaque boîte comprend une pochette en tissu composée de polyester recyclable qui protège votre montre. Le papier que nous utilisons pour l’emballage est certifié FSC. Nous sommes fiers de pouvoir confirmer que chacune de nos boîtes peut être recyclée ou réutilisée. Pour nous assurer de leur recyclabilité, nous avons réduit les boîtes en miettes manuellement par un processus de raffinage. Ces tests nous ont permis de démontrer qu’il est possible de créer des formettes à partir de cette matière.
(5) On favorise les transports en train ou bateau plutôt qu'en avion et ouvrons de plus en plus de points de vente physiques.
(6) Nous allons lancer un plan de fin de vie permettant aux clients de nous renvoyer sa montre si il en veut plus et nous la recyclons ensuite.

Comment réduisez vous votre impact environnemental dans le cycle de vie de votre produit ?
Nous réduisons l'impact environnemental dans le cycle de vie de notre produit dans la conception : assemblage à la demande (pas de stock de produits finis) et désassemblage facile dans le but de recycler. Utilisation au maximum de transports les moins polluants possible (limiter l'avion) sur toute la chaîne logistique. Pas d'utilisation de matières animales ni de métaux précieux, utilisation d'un packaging minimaliste recyclé et réutilisable et enfin application de la méthode de l'upcycling sur nos éditions limitées.

Pourquoi on ne pourra jamais accuser votre marque de faire du Greenwashing ?
Nous sommes très transparent envers nos clients et n'annonçons rien de faux dans notre communication. Nous ne prétendons pas être parfait, loin de là et nous le disons.